B comme banane

Petit aperçu de quelques activités de notre deuxième semaine d’école maison. Une petite routine tente déjà de nous montrer son petit chemin. Un besoin aussi de rester le plus simple possible tout en offrant de la variété et des activités attrayantes qui plaisent aux enfants. On teste, on découvre et on s’ajuste. C’est ça aussi la joie et la liberté de l’école maison: la possibilité de créer des situations d’apprentissages qui s’ajustent aux besoins et intérêts de l’enfant (que l’on connaît bien, car il est notre enfant) et est (presque) toujours avec nous. Condition plus que gagnante pour s’assurer de conserver intacte la soif d’apprendre naturelle des enfants.

Français

Chaque nouvelle lettre est abordée de la même manière. On l’observe. En majuscule, en minuscule. On la touche.

B comme banane

Ce petit livre est intéressant pour le côté tactile des lettres qui s’adresse au sens du toucher des enfants.

B comme banane

Il est aussi intéressant dans son lexique, car il présente des images associées à la lettre qui représentent différentes positions de la lettre dans un mot, différents sons qu’elle peut produire, différents exemples de  mots où la lettre revient plus d’une fois, etc.

On a aussi un coffret de lettres rugueuses cursives Montessori que j’avais acheté usagé sur un super groupe facebook de vente de matériel éducatif entre parents-éducateurs au Québec.

B comme banane

La femme me l’a même remise en main propre à Percé lors de ses vacances cet été et nous en avions profité pour socialiser avec elle et son fils en partageant une expédition tous ensemble à l’Île Bonaventure! Une journée très agréable, qui nous a sorti des sentiers connus avec la découverte de belles personnes!

B comme banane

On peut s’amuser à tracer les lettres.

B comme banane

Et à associer l’image dont le nom commence par la lettre choisie.

B comme banane

On trace ensuite la lettre avec notre petit bâton, en suivant le modèle de bois gravé. J’ai parlé de ce matériel dans mon billet: A comme ananas. Les enfants l’apprécient vraiment. Cette activité aide à repérer le geste, à comprendre et à intégrer la gestuelle.

B comme banane

Nous traçons ensuite sur nos tableaux effaçables pour se pratiquer.

B comme banane

Majuscules et minuscules.

On trace ensuite dans le cahier.

B comme banane

Toshan a sorti sa loupe cette semaine pour jouer aux lettres mêlées! Il trouvait les lettres trop petites! Il m’a bien fait rire!

B comme banane

 

Imité bien sûr par sa petite sœur! Des loupes c’est toujours gagnant dans une classe ou une maison. Les enfants adorent observer (ça fait plus sérieux) et s’amuser (ça fait moins sérieux!) avec les loupes!

Mathématiques

B comme banane

On sort les jeux de mosaïques, histoire de faire de la géométrie, mine de rien! Dans ce jeu de Melissa & Doug, on place les formes sur le modèle choisi.

B comme banane

Je propose ensuite à Toshan de refaire le modèle à coté. Il adore ce défi!

B comme banane

Il est bien fier de lui au final!

B comme banane

Pendant ce temps, Sarah-Jeanne s’amuse avec un autre jeu semblable, mais qui est un peu plus complexe, puisque le modèle est représenté sur une carte. Un bel exercice d’observation. Ensuite, on interverti les jeux!

Science naturelle

B comme banane

Une balade pour s’amuser à cueillir des champignons. On voulait les identifier par la suite, mais on a pas eu le temps! On le fera une autre fois. Les enfants connaissent déjà les chanterelles et les vesse-de-loup.

« Regarde maman, des nez de cochons! »

Art

B comme banane

On découvre Alexander Calder. Et à ma grande surprise, les enfants me demandent s’il a vécu en même temps que Matisse que nous avons découvert la semaine dernière! Je dois aller vérifier. Ils ont effectivement vécu en même temps mais l’un aux États-Unis et l’autre en France. Je ne sais pas s’ils se sont connus par contre! Franchement, j’étais vraiment étonnée par cette question! Et fière aussi de leur esprit! (Ah, les mamans!! Un rien les « fiertisent »!)

Alors, comme sur le site ICI, nous nous en inspirons pour décorer notre lettre B. Un peu… Car les enfants, après avoir choisi les crayons de même couleur, me disent qu’ils ont le droit de faire selon leur choix! Bien évidemment!

B comme banane

Toshan y va pour le noir.

B comme banane

Sarah-Jeanne pour des petits points avec chaque couleur observée dans les œuvres de M. Calder.

B comme banane

Résultats de la semaine pour la lettre B!

Journal de la nature

Devinez! On observe une … banane!

B comme banane

Toshan décide de colorier l’intérieur de sa banane avec plusieurs crayons en même temps! J’adore assister à ces explorations créatives chez les enfants!

B comme banane

Un résultat que j’aime beaucoup! Bravo Toshan!

B comme banane

Sarah-Jeanne fait une « banane qui danse » à droite et un maïs à gauche.

B comme banane

Et moi, je suis « straight »! et j’essaie surtout de développer mon sens de l’observation et du détail. J’aime beaucoup me prêter à ce jeu. C’est nouveau pour moi.

Notre thème: Le cœur

Cette semaine, nous parlons du cœur humain.

Le coeur

J’ai découvert ce livre trop génial. J’étais tellement excitée de le commander que je n’ai  même pas vérifié s’il était disponible en français! Mais cela pratiquera notre anglais en temps venu!

Le cœur humain

On va à la page qui parle du cœur, qui sert à pomper notre sang pour le faire circuler partout dans notre corps. Et regardez bien la magie!

Le cœur humain

Quand on éclaire la page par le verso, on découvre les dessous de l’envers du décor! Les enfants ont adorés! Moi aussi!

Le cœur humain

Magique et stimulant!

Sortie culturelle

En feuilletant la programmation de la salle de spectacle de Gaspé, j’ai vu qu’il y avait du théâtre jeunesse en matinées scolaires, non ouvert au public. Je me suis dit: « Qui ne tente rien n’a rien! » Et j’ai téléphoné pour demander si les familles pratiquant l’école maison pourraient se joindre aux écoles. C’est avec enthousiasme que l’on nous a ouvert les portes de ces activités! Merci CD spectacles pour votre ouverture!

C’est ainsi que nous avons vécu notre première sortie culturelle scolaire en allant voir un superbe spectacle de théâtre: La mère troll.

Nous avons adoré!

Quelle joie d’entendre les enfants par dizaines s’esclaffer et rire de bon cœur!

Sortie culturelle

Liberté

« Maman, aujourd’hui, on fait pas l’école, j’ai trop besoin d’air. », me dit Toshan le jeudi. C’est ainsi que les enfants ont passé toute la journée à jouer à la poupée, au papa et à la maman, à coup de « Chéri, tu as pris les couches? » et d’étendage de vêtements sur les cordes à linge. Je vous jure, un moment j’avais 10 bébés dans les bras!

De toute beauté, en toute liberté! C’est la vie!